Nous sommes actuellement le 30 Janvier 2023, 00:19

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 142 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 06 Novembre 2022, 09:00 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 872
Localisation: Sur ta rétine
Ah ok, désolé, je n'avais pas saisi l'ironie du message. Mais c'est vrai que NPA et LO sont systématiquement aux abonnés absents, dans les medias, hormis la période de l'élection présidentielle. Que veux-tu, ils n'ont pas 89 députés à l'assemblée nationale, eux...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 06 Novembre 2022, 21:27 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3131
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Mais c'est vrai que NPA et LO sont systématiquement aux abonnés absents, dans les medias, hormis la période de l'élection présidentielle. Que veux-tu, ils n'ont pas 89 députés à l'assemblée nationale, eux...

C'est probablement parce qu'ils sont absents des médias qu'ils n'ont pas 89 députés à l'assemblée.
Sinon, + 1 avec tout ce que Drago a dit.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 07 Novembre 2022, 08:21 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4639
Exactement !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 09 Novembre 2022, 13:29 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 324
Vous allez voir le film d'action de cette après-midi ? A skip Macron fait une scène en hélico dedans.
Je l'aime pas trop mais c'est sympa de sa part d'aider à ressusciter le cinéma d'action français.

Image


Ah, semblerait que ce soit à prendre au premier degrés
Image

https://www.europe1.fr/politique/emmanu ... di-4146352




Image

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Dernière édition par Jérimadeth le 09 Novembre 2022, 15:47, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 09 Novembre 2022, 13:51 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 17 Juin 2011, 18:42
Messages: 119
DragoMath a écrit:
??? Je ne comprends pas ce que tu reproches à LFI dans cette affaire, Patto ?

PS au cas où - pour moi, LFI n'est pas l'extrême-gauche !

Tu les situerais ou,du coup?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 09 Novembre 2022, 14:17 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4639
Mmh. Légèrement à gauche de la droite ? :mrgreen:

Officiellement, à gauche. Selon le jargon d'extrême-gauche, 'la gauche réformiste' (par opposition à la gauche révolutionnaire). Selon moi, ils se situent en plein milieu d'un mélenchonnisme auquel ils feraient bien de renoncer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 09 Novembre 2022, 17:53 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 872
Localisation: Sur ta rétine
Metronomia a écrit:
Citer:
Mais c'est vrai que NPA et LO sont systématiquement aux abonnés absents, dans les medias, hormis la période de l'élection présidentielle. Que veux-tu, ils n'ont pas 89 députés à l'assemblée nationale, eux...

C'est probablement parce qu'ils sont absents des médias qu'ils n'ont pas 89 députés à l'assemblée.
...

Sans doute, mais pas que. Il ne suffit pas d'être présent dans les médias pour avoir des députés à l'assemblée nationale...la vie politique est un peu plus compliquée que ça.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 30 Novembre 2022, 11:29 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5167
Je reviens sur le cas de cette jeune belge, victime des attentats de Bruxelles, et qui avait demandé, et obtenu, l'euthanasie pour souffrances psychiques.
Cet article met en lumière la problématique de l'accompagnement des victimes de l'attentat de Bruxelles, et de tous les attentats en général, de façon plus large, en donnant la parole à d'autres victimes/associations de victimes sur la question...

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/attentats-de-bruxelles/proces-des-attentats-de-2016-a-bruxelles-derriere-l-euthanasie-de-shanti-de-corte-a-23-ans-la-souffrance-et-l-isolement-des-victimes_5469159.html

Citer:
Pourtant, le neurologue Paul Deltenre, qui est intervenu dans le dossier, a le sentiment que tout n'a pas été tenté. "Il y a eu une proposition de l'équipe thérapeutique qui avait pris cette jeune fille en charge, d'avoir une intervention de l'équipe française spécialisée dans le syndrome post-traumatique, pour dire là, il y a peut-être quelque chose à gagner. (...) Cette offre n'a pas été acceptée", déplore-t-il face à la caméra de la RTBF.

"Les victimes se sont senties abandonnées"
Jamila Adda, présidente de Life4Brussels, une association de victimes des attentats terroristes, contactée par franceinfo, se demande également si Shanti De Corte "a été prise en charge correctement". Mais elle ne l'a jamais rencontrée et n'en sait pas davantage sur sa situation particulière. En revanche, elle pointe une part de "responsabilité générale" de l'Etat belge dans "la santé psychique des victimes" des attentats de Bruxelles. "II n'y a aucun soutien psychologique adapté aux victimes de terrorisme mis en place", se désole-t-elle.

"S'il y avait un accompagnement de l'Etat belge, la situation de certaines victimes serait moins difficile."

Jamila Adda, présidente de Life4Brussels à franceinfo
Jamila Adda dénonce le sentiment "d'isolement" partagé par de nombreuses victimes : "Elles se sont senties abandonnées dès le premier jour. Elles sont complètement affaiblies par six années à tenter d'obtenir une reconnaissance de l'Etat belge, elles arrivent épuisées au procès, qui représente le point de départ d'un marathon. C'est le parcours du combattant, mais elles ne peuvent pas courir."

Si Shanti De Corte est la seule à être euthanasiée, trois autres victimes se sont suicidées depuis 2016, selon nos informations. Certaines ont fait des tentatives et nombre d'entre elles se trouvent en situation de détresse. "Beaucoup ont quitté ou perdu leur emploi après les attentats", complète Marion Roby, salariée de Life4Brussels et coordinatrice pour le procès.

"On est dans un état de survie"
"Shanti De Corte criait au secours de tous les côtés, mais elle était abrutie par tellement de médicaments que la seule chose qu'elle voulait, c'était passer à l'acte", s'insurge Noémie*, à l'origine d'un dispositif de prise en charge médicale et thérapeutique de victimes des attentats de Bruxelles. "Elle avait prévu de se faire euthanasier deux jours avant la commémoration du 22 mars 2016. J'ai été alertée un peu avant par des gens qui la connaissaient bien", relate-t-elle.

Noémie est elle-même victime : elle aussi se trouvait à l'aéroport de Zaventem. "Toutes les personnes qui se trouvaient dans le hall de départ ont été blastées, avec pour conséquence des lésions neurologiques. Le syndrome post-traumatique après un tel choc est particulier", expose-t-elle. Pour étayer son propos, elle cite une récente étude américaine sur les lésions cérébrales causées par une "onde de choc provenant d'une explosion", appelées "blessures invisibles".

"Dire qu'on n'est pas blessé est une vaste blague : on est juste blessé différemment. On a vu l'horreur, donc on est dans un état de survie, neurologiquement touché."

Noémie, victime des attentats de Bruxelles à franceinfo
Pourtant, selon elle, en Belgique, peu de psychiatres sont formés pour soigner ces traumatismes, voire prescriraient des médicaments qui augmenteraient les pulsions suicidaires. Elle cite d'autres cas de victimes des attentats de Bruxelles qui ont pu adapter leur traitement et regrette que Shanti De Corte n'ait pas eu cette opportunité : "Il fallait tout essayer pour la jeune Shanti, soupire-t-elle. Car à 23 ans, on mérite de vivre."


Donc, ce qui maintient totalement mes observations précédentes : si les souffrances de cette jeune femme sont parfaitement légitimes, ça ne fait pas de doute, l'accompagnement thérapeutique, lui, peut être remis en cause.
Et je pense donc que dire "tout a été tenté" ou "il n'y avait plus de solution pour elle" est faux.
Dans ce cas, comment parler de libre arbitre et de décision consciente et éclairée dès lors qu'on est pas pris en charge "correctement" ? :think:

Quelques part, partir du principe de l'euthanasie, comme une solution viable, dans ce genre de cas (je ne parle pas des maladies "physiques" reconnues comme incurables) peut aussi être vu comme une manière de ne pas remettre en cause la médecine psychiatrique et psychologique au sens large telle que faite actuelle, voir de ne pas lui accorder plus de moyens (quand on sait que c'est sans doute la médecine qui est la plus malade, si je puis dire...). :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 30 Novembre 2022, 19:36 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3131
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Chimère, je suis totalement d'accord avec toi.

Autant je fais partie de celles et ceux qui pensent qu'il faut accorder le droit de mourir quand et comme ils le souhaitent à celles et ceux qui en font la demande, autant je ne compte plus les témoignages de soignants et de patients qui expliquent que beaucoup de patients n'expriment plus (ou moins ou différemment) l'envie de mourir lorsqu'ils sont pris en charge correctement et que l'on parvient à leur faire gagner en confort au quotidien.

Personne (ou alors vraiment très peu de gens) ne choisit l'euthanasie par plaisir, tout comme les gens qui pensent à mettre fin à leur jour vous diront qu'ils n'ont pas envie de mourir. Ils ont "juste" envie que "ça" (= la souffrance morale) s'arrête, et il se trouve que c'est la seule solution qu'ils entrevoient pour que ça advienne. Eh bien pour les douleurs physiques, je pense que c'est exactement pareil: si elles sont prises en charge dans le cadre d'un accompagnement adapté, il n'est pas difficile de deviner que n'importe quel-le patient-e en fin de vie aura envie de faire durer la vie autant que possible.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Topic actu
MessagePublié: 30 Novembre 2022, 19:56 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5167
Voilà...

Je pense que pour parler, vraiment, d'euthanasie, il faut prendre le problème par le début... c'est à dire que l'accompagnement thérapeutique (physique, psychique, traitement de la douleur, accompagnement social aussi etc...) est aussi poussé et "bon" que possible.
Tant qu'on en est pas arrivé là, on ne peut pas dire, en toute honnêteté intellectuelle, que "tout a été tenté".

Et d'autre part, la personne, parce que justement elle est parfaitement accompagnée, a la pleine capacité de ses moyens moraux et cognitifs pour prendre sa décision de manière éclairée.


Il ne faudrait pas que l'euthanasie, qui est en soi une avancée sociétale (et ça, encore une fois, je ne le remets pas en cause), devienne une solution de facilité, une manière de ne pas remettre en cause l'accompagnement thérapeutique, médical, les soins etc... s'il est défaillant.
Sinon, c'est tricher. Et l'euthanasie c'est la "bonne" mort ? Comment parler de "bonne mort" dès lors que les dés sont pipés ? :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 142 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze