Nous sommes actuellement le 22 Juillet 2024, 00:14

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 01 Décembre 2018, 23:48 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5701
Il me semble qu'il y a un sujet là-dessus sur Pfrn, et ici, il y a des sujets épars sur des cas plus marquants... Je ne sais pas si c'est plus stratégique de faire d'une façon ou d'une autre mais bref... j'ouvre ce sujet du coup, et on verra bien...

Donc, j'ai retrouvé cette série de vidéos, dont fait partie le cas Dennis Martin (je mets cette vidéo parce qu'elle s'écoute rapidement).



https://www.youtube.com/watch?v=KtTgt5EeoJM


Il y a effectivement des éléments un peu troublants (notamment l'intervention des Forces Spéciales, mais je ne connais pas assez les modalités d'interventions aux Etats-Unis pour en juger), et il est vrai qu'en général, en cas d'attaques de bêtes sauvages on retrouve des traces, du sang, voire le cadavre semi-enterré ou perché dans un arbre (mais pas toujours, je me rappelle d'un cas australien où un jeune enfant avait été enlevé et dévoré par des dingos, et la mère accusée de l'avoir tué parce qu'il n'y avait plus de traces de l'enfant. Il avait fallu des années pour que la mère soit acquittée - même si son innocence reste mise en doute).

Je suis assez dubitative sur l'histoire des "Wild men"... certes, il existe toujours des marginaux, des personnes qui vivent complètement en dehors de la société, surtout dans des pays avec des immenses zones très peu densément peuplées, voire pas peuplées du tout... (si vous voulez flipper un bon coup dites vous que l'histoire du film La Colline à des Yeux serait librement inspirée d'une histoire vraie... :mrgreen: ).
Mais tout de même... surtout pour le fait qu'ils ne feraient pas de feu, genre ils font comment en hiver ? J'ai jamais passé un hiver dans les Appalaches, mais j'ai comme l'intuition que ça doit cailler sévèrement... :eh:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 02 Décembre 2018, 01:02 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 07 Novembre 2018, 17:02
Messages: 342
Chimère a écrit:
Il y a effectivement des éléments un peu troublants (notamment l'intervention des Forces Spéciales, mais je ne connais pas assez les modalités d'interventions aux Etats-Unis pour en juger)


Il faut revenir en 1969 pour comprendre. Si, effectivement, ils y avait un entrainement de béret verts tout près et que l'info leurs est arrivé (et dieu sais qu'a cette époque, les infos rapporté au magasin général voyageais plus vite qu'avec FB :lol: :lol: :lol: ), je ne suis pas surpris qu'ils ai participé aux recherce. Le fait de ne pas communiquer avec les autres groupe m'apparait normale sachant que les forces spéciales ne se mèle jamais aux autres forces en présence (c'est d'ailleurs leur force, ils sont totalement indépendant et ne reconnaissent pas les autres corps de l'armée comme leurs équivalent. Imaginez alors leurs niveau de confiance envers un groupe de recherche créé dans la semi-panique). A la limite, je ne serait même pas fâché d'apprendre qu'ils s'étaient servi de cet événement pour l'tuliser pour leur entrainement puisque, il faut le rappeler, nous somment en 1969. Les armes et leurs manières serait alors presque normale dans le cadre d'un "ajout" a leurs entrainement.

Citer:
Je suis assez dubitative sur l'histoire des "Wild men"... surtout pour le fait qu'ils ne feraient pas de feu, genre ils font comment en hiver ? J'ai jamais passé un hiver dans les Appalaches, mais j'ai comme l'intuition que ça doit cailler sévèrement... :eh:


Je te confirme que dans les montagnes, les smokies comme ils les nomment, il est IMPOSSIBLE de survivre sans feux. On parle de température pouvant atteindre les -28 celcius en altitude. Admettons que plus bas, les températures soit vraiment plus clémente. On parlerais alors de quoi, - 10 celcius ? c'est quand même difficile a subir sur un période de plusieurs mois. Ce que je retient par contre est qu'il est question de feu a ciel ouvert alors il est donc possible qu'il ai des feux mais dans des grottes ce qui serait logique et en même temps, indécelable par les satellites.

Je ne sais pas trop ou me situé face à cet événement puisque cette histoire s'est passé il y a tellement longtemps que notre mode de déduction est probablement déphasé face à l'époque. Le FBI, les bérets verts, je sais pas, ça ne m'intrigue pas plus qu'il faut pour l'époque. On me donnerais la preuve que le FBI recherchais (encore) en fait des communiste dans le parc que j'en serait a peine surpris sachant a quelle époque la disparition a eue lieu......

_________________
N'écoutez jamais les gens qui vous disent : « Oubliez-vous ! Aimez les autres. » Ne les écoutez pas. Ils ont tort. La pire des choses est de s'oublier soi-même lorsque l'on va vers les autres pour les aider.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 02 Décembre 2018, 13:37 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5701
Citer:
A la limite, je ne serait même pas fâché d'apprendre qu'ils s'étaient servi de cet événement pour l'utiliser pour leur entrainement puisque, il faut le rappeler, nous somment en 1969. Les armes et leurs manières serait alors presque normale dans le cadre d'un "ajout" a leurs entrainement.


Peut-être...
En tout cas, pour revenir sur cette histoire de "Wild Men", ça m'étonne quand-même que des militaires de forces spéciales, sur-entraînés et tout, ne les aient pas trouvés, et n'aient pas eu le dessus... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 02 Décembre 2018, 16:52 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 07 Novembre 2018, 17:02
Messages: 342
Chimère a écrit:
En tout cas, pour revenir sur cette histoire de "Wild Men", ça m'étonne quand-même que des militaires de forces spéciales, sur-entraînés et tout, ne les aient pas trouvés, et n'aient pas eu le dessus... :think:


Si on se fie au récit, lors de la présence des bérets verts, la possibilité que ce sois des wild men n'avait pas encore été évoqué. Elle fut évoqué beaucoup plus tard et j'imagine sans problème que les bérets verts étaient déjà repartis (du moins, à ce que j'en ai compris). Sinon on peut prétendre qu'ils les auraient retrouver sans trop de problème quoi que je repense au Viet Nam et ce qui devais être une guerre éclair contre des paysans est devenue un cauchemars épouvantable pour l'armée Américaine. Ne jamais sous-estimé la connaissance totale d'une zone de combat par son adversaire.

_________________
N'écoutez jamais les gens qui vous disent : « Oubliez-vous ! Aimez les autres. » Ne les écoutez pas. Ils ont tort. La pire des choses est de s'oublier soi-même lorsque l'on va vers les autres pour les aider.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 27 Octobre 2019, 18:39 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5701


https://www.youtube.com/watch?v=--ai8SvZ-II

https://unsolvedmysteries.fandom.com/wiki/Cindy_James


Ce n'est pas une histoire de disparitions, mais je me dis que je vais la mettre là pour éviter de rouvrir un autre sujet...

Il n'y a aucune source française de cette affaire (et c'est bien dommage... pourquoi toutes les histoires bizarres trop cool qui se passent Outre-Atlantique n'ont-elles pas de sources françaises ? y'a des bouquins sur Amazon, pourquoi ils sont pas traduits, hein, pourquoi... :cry: ), hormis la vidéo de la youtubeuse québécoise Victoria Charlton (et c'est sur cette vidéo que j'ai découvert cette histoire... je suis régulièrement sa chaîne, je le trouve sympathique, et puis elle ne parle que d'histoires de meurtres, de disparitions ou de paranormal, bref, forcément que je regarde... :mrgreen: )...

Et je la trouve vraiment fascinante cette histoire : parce que ce sont des histoires qui se terminent par un "oui mais..." . Oui, il est très possible que Cindy James soit "responsable" de son sort (je mets des guillemets parce qu'objectivement, si c'est elle, c'est un cas d'école qui devrait être étudié dans toutes les facultés de psychiatrie du monde) ; mais clairement, cette hypothèse n'explique pas tout :

- comment on s'appelle soi-même au téléphone pour faire de "faux appels anonymes" (puisqu'on dispose d'enregistrements apparemment...) ?

- la mort de Cindy ressemble finalement bien peu à un suicide (bon, en France on a des ministres qui se suicident bien dans 12 centimètres d'eau, vous me direz... :arrow: ) : je ne vois pas comment c'est possible effectivement de prendre des médicaments et de se piquer le bras (avec une dose de morphine suffisante pour faire une overdose), de faire disparaître seringue/boîte de médoc, puis de s'attacher les mains dans le dos, le tout assez vite avant de tomber définitivement dans les vapes... :think: (pour avoir eu droit à des dérivés morphiniques lors d'une hospitalisation, je vous garantis que ça agit très vite, et qu'on est pas vraiment en capacité de penser à quoique se soit de logique avec ça dans les synapses).

Et la conclusion du coroner du Vancouver est édifiante : la cause de la mort de Cindy n'est ni un suicide, ni un meurtre, ni un accident... :|


Bref, faites chauffez vos méninges, une bonne histoire rocambolesque parfaite pour Halloween... :twisted:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 31 Janvier 2022, 00:24 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3373
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Je ne sais pas si vous avez regardé la dernière vidéo de Victoria Charlton sur la disparition de Céline Vervaele, mais j'ai personnellement ressenti un énorme malaise tout le long de l'interview de son ex compagnon et je suis manifestement loin d'être la seule. Il parle de Céline de manière distanciée, a l'air de répéter un laïus appris par coeur, s'exprime d'une voix monocorde, sans la moindre émotion à l'évocation de sa compagne, dont il ne parle d'ailleurs pas très bien (cf. le moment où il se moque d'elle et de ses pleurs et où il mime un "bouhouuu" et la compare à un enfant)...

Alors je sais bien qu'on ne peut absolument pas décréter la culpabilité de quelqu'un sur la base d'une simple vidéo mais pour le dire franchement, je ne serais pas étonnée si on apprenait un jour que le bonhomme est le coupable (d'autant qu'il est la dernière personne à avoir vu Céline et qu'il venait de découvrir qu'elle le trompait... On ne connait malheureusement que trop bien ce genre de scénario...).

Si vous trouvez mon message problématique, dites moi et j'effacerai ou posterai dans une section plus appropriée et discrète.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 31 Janvier 2022, 09:34 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5701
J'ai quelques vidéos de retard... :mrgreen:
Faudra que je la regarde quand j'aurai un moment.

Après, honnêtement, les statistiques criminelles sont ce qu'elles sont... mais il demeure qu'un individu n'est pas une statistique, et que parfois, placé dans une situation extrême qu'il ne peut pas gérer, un individu dit/fait des choses qui semblent absurdes/étranges et qui le placent d'emblée en position de coupable. Alors que non. Il est juste affolée/perdu/ne sais pas gérer/n'a pas la personnalité ad hoc (voir a une forme de trouble de la personnalité, une névrose... ce qu'on peut tous avoir plus ou moins) etc...
ça ne serait, là aussi, pas la première fois.

Il peut aussi, justement, réellement réciter un truc appris par cœur, parce qu'il sait qu'il aura du mal à parler de manière claire devant une caméra, fusse-t-elle celle d'une Youtubeuse ?

A tel point que des fois, on en vient à se poser des questions...
Par exemple, pour l'affaire Jubillard, où sur le papier TOUT désigne le futur-ex-mari de Delphine, j'en viens franchement à me poser des questions : pourquoi, à force de chercher dans tous les sens, de suivre toutes les pistes (et perches) tendus, notamment par le coupable désigné lui-même, les enquêteurs ne trouvent rien de rien ?
Je comprends la position des avocats de la défense : je ne peux pas dire si Cédric Jubillard est coupable ou non (force est de constater qu'en théorie, du moins, il fait figure de coupable tout désigné et que tout est contre lui), mais il semble qu'il y a des failles, et qu'ils s'y engouffrent (ce en quoi ils sont dans leur rôle).
Franchement, j'y perds mon latin. :crazy: (faudrait que je reprenne tout depuis le début, là il y a eu trop de couches d'informations et de développements les uns sur les autres, ça devient très fouilli...)
Et je me dis que tout le monde n'est pas Jacques Viguier quoi... :mrgreen:
(surtout que le Cédric, c'est quand-même pas le même profil, il a pas l'air d'avoir inventé l'eau tiède. Mais bon il peut bien cacher son jeu, aussi)


Pour moi ton message ne pose pas souci, tu y mets les précautions oratoires qu'il faut...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 31 Janvier 2022, 10:54 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4936
Je plussoie Chimère : le gars pouvait être tout simplement paralysé par la caméra.
Ça m'est arrivé deux fois quand je faisais de la radio :
- interview d'une charmante dame à propos de l'ouverture aux femmes des métiers dits masculins. Elle m'explique, on bavarde, elle est intéressante, drôle, vivante.... J'ouvre mon micro, le noir total. Elle ne pouvait pas aligner UN mot.
On a fait une pitite thérapie vite fait sur le gaz et j'ai réussi à obtenir un son potable avec force coupures et montages, mais ça a été moins cinq de revenir bredouille.
- une copine vient me voir à Strasbourg pour le marché de Noël. Comme on est jamais si bien servi que par soi-même :mrgreen: , je décide de l'emmener à la radio libre où je bossais bénévolement pour lui faire dire des tas de trucs intéressants sur le paganisme au marché de Noël de Strasbourg... Idem. Paralysée par le micro (là on était en studio), elle pouvait parler mais en voix monocorde, comme si elle lisait un papier mal écrit, avec de gros silences.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 31 Janvier 2022, 12:05 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 1166
Localisation: Sur ta rétine
Metronomia a écrit:
Je ne sais pas si vous avez regardé la dernière vidéo de Victoria Charlton sur la disparition de Céline Vervaele, mais j'ai personnellement ressenti un énorme malaise tout le long de l'interview de son ex compagnon et je suis manifestement loin d'être la seule. Il parle de Céline de manière distanciée, a l'air de répéter un laïus appris par coeur, s'exprime d'une voix monocorde, sans la moindre émotion à l'évocation de sa compagne, dont il ne parle d'ailleurs pas très bien (cf. le moment où il se moque d'elle et de ses pleurs et où il mime un "bouhouuu" et la compare à un enfant)...

Alors je sais bien qu'on ne peut absolument pas décréter la culpabilité de quelqu'un sur la base d'une simple vidéo mais pour le dire franchement, je ne serais pas étonnée si on apprenait un jour que le bonhomme est le coupable (d'autant qu'il est la dernière personne à avoir vu Céline et qu'il venait de découvrir qu'elle le trompait... On ne connait malheureusement que trop bien ce genre de scénario...).


J'ai regardé, et surtout écouté avec la plus grande attention cette vidéo et je dois dire que je n'en ai absolument pas la même perception.
Certes, dans cet entretien l’ex compagnon de Céline parle d’elle d’une manière distancée et il n’est pas du tout dans un registre émotionnel. Est-ce pour autant le monstre d’indifférence, débitant un discours appris, que tu voudrais nous décrire ? Est-ce à dire qu’en son for intérieur il ne ressent rien, que cette disparition n’est pas pour lui une source de souffrance, que cela en fait un mauvais compagnon, que cela en fait un suspect voire l’assassin de Céline ?
Tu dis qu’il ne parle pas très bien d’elle mais pour moi c’est tout le contraire. Pas une seule fois dans l’entretien je n’ai entendu de sa part le moindre propos blessant ou ressenti la moindre nuance de moquerie et d’irrespect à l’égard de Céline. Au contraire, ce qui m’a même frappé c’est que tout au long de l’entretien, il fait preuve de réserve et de pudeur, et ne cesse d’évoquer ses qualités. A plusieurs reprises par exemple il parle de son empathie et de son besoin constant de faire du bien autour d’elle. Quant au « Bouhouuu… » employé pour décrire ses pleurs, il n’y a à mon avis aucune condescendance ou moquerie de sa part, c’est juste une petite onomatopée employée comme ça, en passant, pour étoffer son propos et nous faire comprendre à quel point elle était éplorée.
Je remarque d'ailleurs que l'intervieweuse, qui ne doit pas être du genre à garder sa langue dans sa poche, ne s'en n'est pas offusquée...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 31 Janvier 2022, 13:13 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3373
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Après, honnêtement, les statistiques criminelles sont ce qu'elles sont... mais il demeure qu'un individu n'est pas une statistique, et que parfois, placé dans une situation extrême qu'il ne peut pas gérer, un individu dit/fait des choses qui semblent absurdes/étranges et qui le placent d'emblée en position de coupable. Alors que non. Il est juste affolée/perdu/ne sais pas gérer/n'a pas la personnalité ad hoc (voir a une forme de trouble de la personnalité, une névrose... ce qu'on peut tous avoir plus ou moins) etc...
ça ne serait, là aussi, pas la première fois.

Je suis entièrement d'accord avec ça et j'en suis très consciente. Là, ma réaction se base vraiment sur un ressenti suite à l'écoute de l'interview de l'ex par Victoria. Du coup, si tu as l'occasion de la regarder, je serais curieuse de savoir ce que tu en penses et si tu continues à voir les choses de la même façon. Parce que mon ressenti est évidemment complètement subjectif, intuitif et invérifiable... mais pas pour autant forcément invalide. Je vais donc essayer de développer un peu, même si ce n'est pas facile de mettre des mots.

Ce qui m'a fait tiquer, ce sont en fait plein de petites choses dites (ou au contraire non dites) ici et là et qui me mettent mal à l'aise. Par exemple et pour commencer, quand il est demandé à l'ex de décrire sa compagne, il évoque d'emblée ses qualités professionnelles et dit des choses au fond assez impersonnelles et pas du tout intimes. Ca ne me semble pas très commun d'évoquer en premier lieu les compétences pro et artistiques de son amoureuse ou amoureux disparu-e.

Mais, plus embêtant, il y a aussi le fait qu'une expertise psychiatrique de l'ex ait été demandée par le juge d'instruction après que ledit conjoint ait été auditionné plusieurs heures. En soi, ça ne dit évidemment rien de la culpabilité de l'ex, mais d'une part, c'est quand même un indice que le juge a possiblement quelques soupçons et, d'autre part, ce qui m'a dérangé, c'est aussi et surtout la réaction de l'ex à ce propos, quand Victoria lui parle de cette expertise psy. Il se plaint, se pose en victime, dit qu'il l'a très mal vécu, que ça l'a achevé une deuxième fois, ne parle que de lui, mais n'a absolument aucun mot pour sa compagne, ni même n'évoque le fait que cette expertise est pourtant importante pour l'éliminer défintivement de la liste des suspects et donc pour faire avancer l'enquête. Généralement, les familles, même si elles n'aiment pas toujours les façons de faire de la justice (à raison), comprennent malgré tout l'intérêt de telles démarches. Je pense ici aux parents de la petite Estelle Mouzin, par exemple: le père a toujours dit que même si les choses auraient pu être mieux faites et avec plus de psychologie, il comprenait tout à fait que les enquêteurs se soient intéressés à lui et son épouse au début et qu'il était content de coopérer pour pouvoir espérer faire émerger la vérité.

Et puis il y a deux autres petites choses qui m'ont fait un peu tiquer. La première, c'est quand l'ex dit que "Céline est une femme de 29 ans qui est sensée aller sur ses 30 ans", puis, plus loin dans la vidéo, que le fait est que pour l'instant "on ne la retrouve pas, morte ou vivante". Bien évidemment, ces deux petites phrases à elles seules ne suffisent pas à tirer une quelconque conclusion. Mais je ne peux m'empêcher de noter qu'il laisse entrevoir là qu'imaginer sa compagne morte n'est pas un tabou pour lui. Je m'explique. J'ai remarqué que, le plus souvent, lorsque l'on regarde des interviews de familles de disparus, évoquer la mort du proche "évaporé" semble délicat pour les proches. Parce que l'évoquer, c'est presque enterrer le/la disparu(e) avant l'heure et ça engendre souvent de la culpabilité. Il y a aussi peut-être une part de superstition (= penser à la mort du ou de la disparu-e pourrait attirer le mauvais oeil). Enfin, essayer de ne pas envisager la mort, c'est aussi et surtout garder espoir et ça aide à ne pas sombrer. Or, là, je n'ai pas l'impression que ces questions traversent l'ex (dans ce qui est montré dans l'interview en tout cas).

Un dernier point aussi: aucun des proches de Céline - autre que l'ex - n'est interviewé dans cette vidéo. Cela me questionne car du coup, on ne sait pas du tout comment la famille et les ami-e-s de Céline percevaient cette relation. Si l'ex s'entendait bien avec les proches de Céline, n'aurait-il pas eu intérêt à leur demander de témoigner eux aussi? Bon, après, rien ne dit qu'il ne l'a pas fait mais que les proches n'auraient pas tout simplement refusé...

Voilà, en quelques lignes, ce que je pouvais dire pour expliquer mon ressenti.

@Drago: idem ici, je suis tout à fait consciente de ce que tu évoques. Mais du coup, les éléments que je viens de développer expliquent pourquoi ce n'est pas forcément l'hypothèse que je retiens. Et puis note que tes deux anecdotes concernent des sujets moins lourds que la disparition de l'être aimé. Du coup, je ne sais pas à quel point on peut comparer tes exemples et la situation présente?

@patto: c'est intéressant que tu ne perçoives pas du tout les choses de la même façon alors que tu as vu l'interview. Je ne sais pas si les éléments que je viens de donner sont de nature à te faire douter un peu, du coup, ou pas du tout?

Par contre, pour ce qui est du fait que Victoria Charlton ne se montre pas offusquée par les propos de l'ex, je ne suis pas du tout d'accord avec la conclusion que tu sembles en tirer. Victoria écrit en toutes lettres en commentaire sous la vidéo :

"J’aimerais préciser que je n’ai retenu seulement que quelques extraits de l’entrevue de 1h30 qui m’a été accordée par David. Je crois que j’ai réussi à inclure l’essentiel pour que tout soit bien compris, concis et clair! J’ai essayé de garder ma neutralité, de ne pas prendre parti et, comme toujours, mettre en avant la disparition pour pouvoir lui donner le plus de visibilité possible! Merci de partager son affiche".

C'est évident que si Victoria veut que les proches des disparus acceptent les interviews et lui fassent confiance, il faut qu'elle leur donne en retour des garantis de neutralité, sans quoi ils n'accepteraient probablement jamais l'entrevue!

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze