Nous sommes actuellement le 26 Mars 2023, 19:41

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 201 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 14 Novembre 2022, 12:55 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3194
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
En revanche, j'avoue rester très prudent car ça fait au moins 15 ans que cette affirmation est régulièrement balancée sans aucune preuve. Par exemple Sylvie Déthiollaz l'a fait dans son bouquin il y a 6 ans, et Allix en était lui aussi un spécialiste.

C'est exactement ce qui me fait peur aussi.
J'ai pu parcourir quelques pages de l'ouvrage sur Google mais je n'en ai pas vu suffisamment pour savoir quoi en penser pour l'instant.
J'ai par contre lu un commentaire déçu sur Amazon, disant que le livre n'est pas rigoureux. Du coup, je suis vraiment dans l'expectative.

(A nouveau, et pour éviter tout malentendu: je suis très ouverte à la question des VSCD et NDE et je crois personnellement qu'il s'agit bien de manifestations d'un ailleurs. Pour autant, je ne ferai pas de cadeau à un ouvrage qui prétendrait être ce qu'il n'est pas, quitte à s'arranger un peu avec les faits).

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 15 Novembre 2022, 11:06 
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Août 2017, 10:21
Messages: 1136
Localisation: Sous ton Lit !
Chimère a écrit:
Citer:
Pour prendre un exemple culinaire qui te parlera peut-être, c'est comme si tu n'aimais pas le chocolat, mais qu'à chaque repas, on te ressers du chocolat transformé de toutes les manières possibles, mais que tu disais "ben non, j'aime pas le chocolat", et qu'on te disait "ben oui mais fait comme ça, tu devrais aimer, ce n'est pas normal, et puis tout le monde aime le chocolat, je te l'ai déjà dit 100 fois, donc tu dois aimer"...


Pour détendre un peu ce débat : M'voyez, le Chocolat et moi ne font qu'un !Image

Image

_________________
Sometimes you gotta say "What the Fuck", make your move.
Risky Business (1983)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 17 Novembre 2022, 21:39 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3194
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Hello,

Ce soir, je suis à nouveau venue vous partager une vidéo, cette fois sur la fin de vie. Il s'agit d'un documentaire que j'ai trouvé plutôt bien fichu et intéressant (et comme souvent, c'est à la rigueur la parole des experts que j'ai trouvé un peu moins stimulante. Je préfère toujours quand ce sont les malades qui s'expriment directement : les discours incarnés ont pour moi toujours plus de pouvoir et de portée).

Si j'ai eu envie de poster ça ici, c'est surtout pour un passage (très court pourtant) qui m'a interpellée. En effet, ce n'est pas du tout le sujet principal du docu mais, à 36'21, l'un des deux frères interviewé - qui souffre beaucoup au moment du tournage - explique qu'il a demandé plusieurs fois au monde de l'invisible à mourir tant sa maladie devenait dure à gérer, et qu'il avait entendu en retour, dans ses nuits, qu'on lui disait que non, que ce n'était pas l'heure.

Ce qui vient rejoindre la longue liste de témoignages de cet acabit.

Ce que je trouve particulièrement intéressant ici, c'est justement que ce soit évoqué alors même que ce n'est pas du tout l'objet du documentaire. Et c'est en plus évoqué de façon très naturelle, sans chichi ni blabla. Bref, c'est vraiment un témoignage précieux et authentique, même si très très court.

Alors, je préfère prévenir au passage que le docu n'est pas toujours facile à regarder et que voir les souffrances que doivent endurer les deux frères peut s'avérer difficile. Mais ce qui est très chouette ici en plus, c'est que le film se termine sur une note très positive puisque les deux frères (tous deux atteints de la mucovisidose), qui étaient tous deux très malades et affaiblis au moment du tournage (surtout l'un des deux, qui exprimait ses souffrances terribles et l'envie d'en finir), sont retrouvés 6 ans plus tard, en meilleure forme, ce qui est tout à fait flagrant physiquement. Cela grâce aux progrès des traitements médicaux (j'adresse ici mes pensées irrespectueuses à l'autre idiot qui nous disait l'autre jour que les soignants n'étaient qu'une bande d'incompétents...). J'en ai eu des frissons.

Voici en tout cas le lien vers le film (j'ai calé la vidéo au moment où le jeune homme témoigne des voix qu'il entendait mais libre à vous de tout regarder si le coeur vous en dit, evidemment):

https://youtu.be/c_0UY1psUKQ?t=2181

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Novembre 2022, 12:57 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 893
Localisation: Sur ta rétine
Metronomia a écrit:
...................
Si j'ai eu envie de poster ça ici, c'est surtout pour un passage (très court pourtant) qui m'a interpellée. En effet, ce n'est pas du tout le sujet principal du docu mais, à 36'21, l'un des deux frères interviewé - qui souffre beaucoup au moment du tournage - explique qu'il a demandé plusieurs fois au monde de l'invisible à mourir tant sa maladie devenait dure à gérer, et qu'il avait entendu en retour, dans ses nuits, qu'on lui disait que non, que ce n'était pas l'heure.

Ce qui vient rejoindre la longue liste de témoignages de cet acabit.

Ce que je trouve particulièrement intéressant ici, c'est justement que ce soit évoqué alors même que ce n'est pas du tout l'objet du documentaire. Et c'est en plus évoqué de façon très naturelle, sans chichi ni blabla. Bref, c'est vraiment un témoignage précieux et authentique, même si très très court.

.....................
https://youtu.be/c_0UY1psUKQ?t=2181


J'ai regardé avec intérêt le passage en question mais le fait est que j'ai du mal à voir ce phénomène des voix nocturnes autrement que comme un phénomène purement subjectif (ce qui ne revient pas du tout à l'amoindrir, note bien), la partie en bonne santé du moi du malade s'adressant à sa partie souffrante pour lui signifier, soit qu'elle est bien décidée à se battre pour guérir de son mal, et qu'il n'est pas question de faire quoi que ce soit pour se détruire, soit qu'elle a déjà perçu un processus de guérison en cours ou prochain (mais inaperçu du moi souffrant). J'espère évidemment ne heurter les croyances de personne en écrivant cela et je suis d'ailleurs bien certain qu'il y aurait beaucoup à débattre sur le sujet mais bref... le témoignage de ces deux frères reste un moment très fort et très émouvant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Novembre 2022, 13:27 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3194
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Salut patto,

A titre personnel, je ne suis pas heurtée par ton message, et je me dis que tu pourrais d'ailleurs bien avoir raison. C'est en tout cas une explication possible.

Après, à titre personnel toujours, j'ai décidé de me diriger de plus en plus vers une écoute "pure" des témoignages, c'est à dire sans essayer d'y coller à tout prix mon interprétation, au risque de travestir la parole du témoin. Ici par exemple, le frère parle de dieu, des anges, dit "on m'a dit que". Bref, il semble bien attribuer ces voix à quelque chose d'extérieur/à un ailleurs/un monde invisible. S'embarquer dans une autre explication, c'est donc déjà s'éloigner du récit et travestir ce qui est dit. Et je crois de plus en plus que c'est exactement ce type d'attitude qui peut contribuer à fermer les esprits.

Parce que si on regarde les choses de manière plus globale: les gens qui ont expérimenté des VSCD, des NDE ou qui sont très gravement malades et rapportent les mêmes choses sont légion. Alors que, par exemple, voir un fantôme et avoir la mucovicidose sont deux expériences pourtant fondamentalement différentes, elles semblent amener au même type de constat chez les témoins, et au même type de ressenti (= certitude qu'il existe un ailleurs invisible avec lequel il est possible d'entrer en contact). Bref, quand on écoute vraiment les gens et qu'on essaie de rester au plus près de leur récit, il devient évident qu'il y a quelque chose à entendre dans ce qui est dit.

Pour illustrer mon propos, je vous partage cette interview, que j'ai trouvée très juste et qui exprime à mon goût les choses avec beaucoup de finesse:


_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Janvier 2023, 16:06 
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Août 2017, 10:21
Messages: 1136
Localisation: Sous ton Lit !
Le Meilleur témoignage N.D.E (selon moi).

A regarder du début à la fin, pour les intéressé(e)s. (Même si Métrotte, tu l'as sans doute déjà vu, vu que ce genre de sujet là t'intéresse), je vous encourage à écouter cela, à vous faire votre propre avis. :)



https://www.youtube.com/watch?v=cnVWcAMMEfI

_________________
Sometimes you gotta say "What the Fuck", make your move.
Risky Business (1983)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Janvier 2023, 16:58 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3194
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Je connaissais en effet ce témoignage Starvo. Peux-tu stp expliquer un peu pourquoi c'est ton préféré?

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 14 Janvier 2023, 09:31 
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Août 2017, 10:21
Messages: 1136
Localisation: Sous ton Lit !
Metronomia a écrit:
Je connaissais en effet ce témoignage Starvo. Peux-tu stp expliquer un peu pourquoi c'est ton préféré?


Parce-qu'il est très bien détaillé. Quand elle en parle, elle communique beaucoup de bonnes émotions.
(je parle du langage non verbal prioritèrement, vu que c'est une traduction Fr).

J'admire le courage de cette femme. Et elle arrive à en parler avec beaucoup d'humilité. Ce que j'apprécie également beaucoup.

_________________
Sometimes you gotta say "What the Fuck", make your move.
Risky Business (1983)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Février 2023, 19:15 
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Août 2017, 10:21
Messages: 1136
Localisation: Sous ton Lit !
J'aimerais vous partager un article qu'un ami m'a conseillé, et il s'agit d'un article de ce site là

Ceci est juste un partage. Malgrés que... je ne suis pas très d'accord sur tout, mais d'accord avec certains trucs en revanche.

Spoiler :
10 grands secrets spirituels


Les grands secrets spirituels : quels sont-ils ? Quels sont les principes spirituels qui mènent à la sérénité et au bonheur ? Quels sont les comportements qui peuvent changer notre vie ?

Cet article se veut un condensé des grands secrets spirituels tels qu’ils sont rapportés par les Textes Sacrés, les traditions ésotériques et les philosophies les plus anciennes.

Ces enseignements font partie de l’héritage de l’humanité mais restent pour la plupart inconnus du grand public. Certains de ces secrets peuvent paraître étranges ou paradoxaux… mais le sage sait que la vérité réside souvent dans les paradoxes.

Comprendre ces secrets permet d’entrer dans un nouvel univers mental. Un nouveau chemin de vie se dessine :

la colère et la souffrance cessent pour laisser place à la paix et à la sérénité,
le sens de la vie apparaît peu à peu,
la pensée et le comportement évoluent vers plus de sagesse.


Les 10 grands secrets spirituels.

Parmi ces secrets spirituels, il y a ceux qui touchent aux grandes lois cosmiques, d’autres au fonctionnement intime de l’être humain. Tous mènent à une vie meilleure.

Voici les 10 grands secrets spirituels :

1. Tout est ordre et harmonie.
2. Le mal n’existe pas.
3. Rien n’est et rien ne demeure.
4. La véritable liberté consiste à cesser de se croire libre.
5. Nous sommes tout et rien à la fois.
6. Tout est lié.
7. L’Amour est la grande loi du monde.
8. La vie est une chance.
9. Le paradis est en ce monde.
10. La connaissance de soi est le seul vrai chemin d’élévation spirituelle.


Reprenons ces 10 secrets un par un et tentons de les analyser.

Secret spirituel n°1 – Tout est ordre et harmonie.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, tout, dans notre monde, est ordre et harmonie.

Il y a certes des déséquilibres apparents, des luttes et des conflits, mais ce serait oublier que chaque déséquilibre appelle un rééquilibrage, une recomposition naturelle du monde.

S’il y a désordre, il ne peut exister que dans notre esprit : cela vient de notre incapacité à comprendre les causes des événements et l’ordre cosmique, ce qui aboutit au mal-être, à la souffrance et au désespoir.

Penser que le monde devrait être autrement, c’est sombrer dans le jugement et la critique ; c’est être dans l’illusion de détenir la vérité. Le risque de dérive est évident : intolérance, orgueil, fanatisme.

Il faudra donc renoncer à nos jugements pour chercher avant tout à comprendre, accepter et aider.

Le monde est parfait.
On ne peut le rendre meilleur.
Le Maître voit les choses comme elles sont,
sans tenter de les contrôler.
Il les laisse suivre leur cours,
et demeure au centre.

Tao Te King, 29

Si le monde ne va pas comme vous souhaiteriez qu’il aille, il est peut-être mieux que vous changiez vous-même.
Shunmyo Masuno (bouddhiste zen)

Secret spirituel n°2 – Le mal n’existe pas.


Parmi les grands secrets spirituels, il y a celui selon lequel le mal n’existe pas en soi. Ce secret nécessite un saut spirituel important pour être compris.

Cette idée repose sur le fait qu’un acte négatif n’est jamais intentionnel. En effet, chaque individu agit toujours de la meilleure manière possible en fonction de ses contraintes, de ses caractéristiques, de sa psychologie, de ses connaissances et de son éducation. Dans certains cas, l’individu pense ne pas avoir d’autre choix que de commettre un acte blessant.

Ainsi, chaque acte ou événement provient d’une série de causes qu’il faut comprendre. Cette vision porte en elle la tolérance et le progrès social : il ne s’agit pas d’excuser les mauvais comportements, mais de les comprendre, en s’interrogeant aussi sur notre part de responsabilité.

Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.
Luc 23, 34

Le mal vient de ce que l’homme se trompe au sujet du bien.
Socrate

Le Tao ne prend pas parti ;
il donne naissance au mal comme au bien.
Le Maître ne prend pas parti ;
il accueille les pécheurs comme les saints.

Tao Te King, 5

Remarque : Si le mal n’existe pas, la souffrance (intérieure et physique) existe belle et bien : c’est contre elle qu’il faut lutter.

Secret spirituel n°3 – Rien n’est et rien ne demeure.


Ce troisième secret consiste à réaliser que tout dans l’univers est en recomposition permanente : tout disparaît et renaît sans cesse sous une forme différente.

C’est le constat que les choses, les êtres, les sentiments, les situations évoluent, changent d’instant en instant, se transforment sans arrêt.

Par conséquent, rien n’existe en soi, puisque tout est transitoire, voué à décomposition, y compris nous-mêmes en tant qu’êtres humains. C’est la grande loi de l’impermanence, chère au bouddhisme.

Précisément, le bonheur consiste à cultiver un esprit qui ne s’attache à rien et qui accepte le jeu du changement. La sérénité consiste à accepter l’échec, la perte et la mort, non pas comme des événements dramatiques, mais comme des transformations nécessaires et positives, voire des opportunités à saisir.

Le mécanisme de la « vie » s’inscrit dans cette grande loi : la vie se nourrit de sa propre mort pour donner naissance à des individus toujours meilleurs.

Secret spirituel n°4 – La véritable liberté consiste à cesser de se croire libre.


Chacun de nous se sent libre de ses pensées et de ses actes : ce sentiment est dû à notre conscience immédiate des choses et au mécanisme de notre ego.

Mais la réalité est bien différente. De fait, nos pensées et nos actes sont déterminés par une une multitude de facteurs, d’influences et de conditionnements que nous ne connaissons pas et que nous ne maîtrisons pas. Parmi ces éléments qui nous déterminent, il y a l’héritage génétique, l’éducation reçue, la culture d’origine, l’histoire personnelle, les conditions de vie, les circonstances, la psychologie, etc…

Chacun de nous est le carrefour d’une infinité de causes. Chaque individu est le résultat d’une chaine causale qui remonte à la nuit des temps.

Nous ne sommes donc pas libres de nos pensées et de nos actions, mais le fait même de réaliser cela nous rend libre : c’est en renonçant à l’illusion de la liberté que nous prenons conscience de notre véritable nature, que nous pouvons accepter toute chose et comprendre le comportement de tout être humain.

Cette lucidité nous ouvre le chemin de la tolérance et de la fraternité.

Secret spirituel n°5 – Nous sommes tout et rien à la fois.


Nous l’avons vu, nous ne sommes pas des êtres libres puisque toutes nos décisions sont conditionnées. Par ailleurs, notre existence peut à tout moment changer ou être remise en cause : nous sommes des êtres impermanents.

Ainsi, loin de l’illusion d’autonomie et de puissance due à notre ego, nous sommes des êtres dépendants, fragiles et mortels. Nous n’avons aucune épaisseur : nous ne sommes rien.

Mais en tant que point de rencontre de toutes les causes de l’univers, ne sommes-nous pas le reflet de l’univers tout entier ? On comprend alors que c’est le « Tout cosmique » qui résonne en nous.

Par conséquent, nous sommes à la fois tout et rien. Ce paradoxe ouvre là encore le chemin de la sérénité : nous acceptons toute chose, nous nous laissons traverser par toutes les énergies, nous ne sommes plus dans le jugement, nous ne désirons plus rien pour nous-mêmes. Pleinement présents au monde, il nous est donné de le vivre de l’intérieur. Quelle magnifique expérience !


Secret spirituel n°6 – Tout est lié.


Voici la grande loi de la causalité et de l’interdépendance : la vie et le cosmos s’inscrivent dans un vaste système de dépendances réciproques. Voir les choses comme séparées et autonomes serait donc totale illusion.

C’est notre individualité qui nous faire croire que les choses sont séparées : il y aurait nous et les autres, il y aurait ce qui nous est bénéfique et ce qui nous est néfaste, il y aurait ce qui est « bon » et ce qui est « mauvais ». Tout cela est cause de souffrance psychique.

Comprendre l’interdépendance nous amène à voir le monde d’une autre manière, à aborder les choses dans leur dimension « interconnectée ». Au final, le monde est un vaste réseau de liens, une sorte de grand être vivant, ordonné, unitaire et éternel, dont nous faisons partie.

Secret spirituel n°7 – L’amour est la grande loi du monde.


Conséquence du secret spirituel précédent, l’amour est l’énergie cosmique fondamentale, première.

L’amour est ce qui englobe, rassemble toute chose. Plus précisément, l’amour est la marque de l’unité du monde, et le rappel que tout est issu de la même racine, de la même Source. L’eau de cette Source coule en toute chose : la voir et la goûter, c’est communier avec l’univers tout entier.

Quant à la haine, elle est l’oubli de la loi d’amour. A noter que la haine n’est pas le contraire de l’amour, car l’amour ne s’oppose pas à la haine, mais l’accueille pour la dissoudre, de la même manière que le soleil dissout par sa seule présence la nuit.


Secret spirituel n°8 – La vie est une chance.


La vie est une chance en ce qu’elle est une incroyable opportunité d’expérimenter la beauté et la perfection du monde.

La vie dans notre monde-matière n’est pas exempte de souffrance, mais elle rend possible la rencontre, le partage, la découverte, la contemplation, la création, l’ouverture, la compréhension…

Sans la vie, il n’y aurait pas de conscience ni de sens.

Certains disent que l’homme a été créé par Dieu pour que sa création puisse être contemplée. Quoi qu’il en soit, la vie est un chemin fait à la fois de matière et d’esprit, une quête qui devrait à chaque instant nous émerveiller.

Secret spirituel n°9 – Le paradis est en ce monde.


Le neuvième secret spirituel consiste à reconnaître que le paradis est en ce monde. A nous de voir ce paradis, qui est ordre, harmonie et beauté.

Si nous nous accrochons à notre ego, à notre orgueil, à nos préjugés et à nos certitudes, le monde sera pour nous synonyme d’enfer et de souffrance. A l’inverse, si nous nous ouvrons aux autres, si nous acceptons le monde tel qu’il est, si nous ouvrons notre conscience, alors nous pourrons vivre heureux.

Le paradis, c’est aussi l’immortalité : de fait, la part universelle de nous-même est immortelle, car connectée au cosmos tout entier.

Le paradis est en nous, il est perfection, paix et sérénité ; il s’accompagne d’un émerveillement permanent.

Secret spirituel n°10 – La connaissance de soi est le seul vrai chemin d’élévation spirituelle.


Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux. (inscription gravée sur le fronton du Temple de Delphes)

Le dernier secret touche à ce qu’il y a de plus intime en nous : le chemin de la connaissance de soi est le seul qui puisse mener à la vérité.

Cette voie introspective consiste à connaître les causes de soi-même, ce qui permettra de se débarrasser de toutes les illusions. C’est donc un chemin de dépouillement et d’abandon : il s’agit d’abandonner la part de soi qui croyait tout savoir sur elle-même.

Il en résulte la mort de l’ancien moi : je ne m’attache plus à la personne que je pensais être, je ne m’identifie plus à mon « identité commune ». Je prends conscience que je suis autre chose que cela : je marche vers le Soi.

Les 10 comportements qui peuvent changer votre vie.


Dans la droite ligne des 10 secrets spirituels que nous venons de décrire, voici 10 comportements à adopter en conséquence, et susceptibles de changer notre vie (et celle des autres) :

1. Arrêter de juger. Au quotidien, il faut chercher à comprendre plutôt que juger. En effet, le jugement est la marque d’une incompréhension. A chaque fois que tu juges quelqu’un, tu révèles une partie de toi-même qui a besoin d’être guérie.

2. Renoncer à ses désirs et ambitions. Il s’agit de se libérer de ses attentes, de ses attachements, de sa volonté de tout maîtriser. Ceci afin d’éviter toute colère, haine ou déception. C’est aussi renoncer à ses certitudes et à ses préjugés : un chemin qui permet de s’ouvrir à l’autre et qui fonde un monde de paix. Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien.

3. Accepter l’ordre des choses. Accepter l’ordre des choses, c’est renoncer à se croire le centre du monde, c’est abandonner l’idée que nous savons mieux que les autres (ou que Dieu) comment les choses devraient se passer. C’est pratiquer le détachement. C’est aussi faire confiance aux grandes forces cosmiques et s’en remettre à elles.

4. Se détacher de son mental. Le mental est un flux interrompu de pensées générées par notre ego ; il est presque impossible à maîtriser. Le mental nous renvoie au passé (regrets, auto-culpabilisation) ou à l’avenir (projections, attentes, espoirs) : il nous empêche de vivre sereinement le moment présent. Il faut donc tenter au maximum de s’écarter de ses pensées : il est préférable de les laisser passer, de se tenir en recul pour entrer dans un nouveau niveau de conscience.

5. S’accepter soi-même. Cela consiste à instaurer un rapport sain à soi-même, à ne pas se culpabiliser face à ses pensées ou ses actes. Il ne s’agit pas d’enfouir son ego, ses sentiments ou ses pulsions, mais au contraire de les reconnaître et de les accepter pleinement, sans toutefois en être dupe.

6. Savoir se comprendre et comprendre les autres. Savoir s’écouter, c’est ne rien refouler, mais plutôt chercher à comprendre de quoi nous sommes faits. Quelles sont les causes de nos pensées et de nos réactions ? Pourquoi suis-je comme je suis ? Comprendre, c’est déjà se libérer de soi-même. Une démarche qui doit aussi s’appliquer aux autres.

7. Savoir pardonner. Comprendre les autres, analyser leurs réactions, rechercher les causes de leur comportement, conduit naturellement à pardonner. Ce pardon n’efface pas obligatoirement la colère ou la sanction, mais il s’inscrit dans une démarche humaniste fondée sur l’idée que nous partageons tous la même condition.

8. Savoir donner, assister, accompagner, aider. Adopter un comportement altruiste et fraternel, c’est reconnaître en l’autre un autre soi-même. Cette réciprocité humaniste constitue le fondement même d’une société harmonieuse.

9. Savoir mourir. Savoir mourir, c’est reconnaître que tout est voué à changer, à évoluer, à être recomposé. C’est considérer la mort comme une chance, une opportunité pour la vie dans son ensemble. Le sage n’a pas peur du changement ni de la mort, mots auxquels il n’accorde pas de connotation négative. Notre ego, lui, déteste la mort : il s’accroche aveuglément à la vie, quitte à « tuer » notre être véritable. Au final, savoir mourir c’est devenir immortel.

10. Cultiver confiance et espérance. C’est la conclusion des enseignements précédents : il s’agit de faire confiance aux choses telles qu’elles sont. L’espérance est foi en l’avenir ; c’est aussi le repos mental, l’entrée dans le « paradis terrestre ».

_________________
Sometimes you gotta say "What the Fuck", make your move.
Risky Business (1983)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Février 2023, 18:14 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5266
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-sciences-du-week-end/plus-on-dort-mal-plus-on-croit-aux-phenomenes-paranormaux_5641349.html

Citer:
Avec l’idée donc que la croyance dans le paranormal résulte in fine d’un dérèglement du cerveau ?

C'est la thèse principale de l'ensemble des neurologues qui travaillent scientifiquement sur le paranormal.


Admirable article... :roll:
Dont le fond est finalement assez trivial... "croyance au paranormal", c'est vraiment trivial et dépréciatif comme façon de présenter les choses, à la base.
Bref, on avance d'un pas on recule de dix... on comprend donc bien un neurologue (ou un médecin ou n'importe quel chercheur) étudiant de manière scientifiquement orthodoxe les phénomènes dits "paranormaux" part nécessairement du postulat qu'il s'agit d'un dérèglement du cerveau.
C'est bien, ça va inciter tous les expérienceurs en tout genre à parler, ils n'auront pas du tout peur de se faire mettre sous cachetons ou envoyer en HP.
Les tenants du matérialisme pur et dur ont encore de bien beaux jours devant eux, si ça les inquiétait... :roll:

Le postulat est donc simple : le cerveau génère les pensées et les sentiments, un point c'est tout. Et si on a le cerveau bien réglé, on pense de la bonne façon (on ne croit donc pas en Dieu d'aucune façon, plus largement pas en une forme de "conscience non locale" ou âme, pas aux Ovnis etc etc... Un bon athée matérialiste bien comme il faut qui ne remet bien sûr rien en question.) Si on ne pense pas de la bonne façon, c'est donc qu'à le cerveau déréglé... avec tout ce qui s'en suit. Ou pourrait s'en suivre si on laisse ce genre de "scientifique" aller au bout de ses idées. On est limite dans le totalitaire quoi.
Et limite dans une forme de déclaration de guerre.
On tout cas, si parfois c'est larvé, là c'est franchement très clair.

Bref, le cerveau déréglé confirme qu'il n'a pas de problèmes de sommeil, pour le coup... :crazy:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 201 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze